Les implants dentaires sont une sorte d’ancrage sous forme de racine artificielle généralement en titane choisi pour ses caractéristiques étant l’un des métaux les plus résistants tout en étant biocompatibles dans l’organisme, et plus précisément dans l’os, car en effet cette racine sera insérée dans l’os du maxillaire là où la dent manquante est sensé être, il faut ensuite attendre que l’os s’intègre à cette racine, c’est ce qu’on appelle l’ostéo-intégration pour pouvoir finalement mettre par-dessus le bridge ou la couronne artificielle.

La meilleure alternative des dents naturelles est effectivement les implants dentaires, et ceci revient principalement au fait que ces derniers ressembles énormément aux dents esthétiquement tout comme ils rétablissent parfaitement bien les fonctions de mastication, phonation et de déglutition, en plus, les patients acceptent mille fois mieux les implants que n’importe quel autre traitement.

Cependant, avant de se faire une pose d’implants il faut absolument informer l’implantologiste en cas de maladie, car il existe des contre-indications absolues interdisant la pose d’implants.

Consultez le lien suivant pour en savoir plus : www.implantdentaire.info

Interdiction de pose d’implants dentaires

Implant dentaire : que faut-il savoir ?

Les implants dentaires peuvent être interdits dans les situations suivantes :

  • Quelques maladies cardiaques graves,
  • quelques maladies valvulaires,
  • quelques maladies des os,
  • les cancers en évolutions,
  • infarctus récent.